BIO de Gérard Laux dit MOSKO

En 1989, Gérard Laux commence à peindre des animaux de la savane signés Mosko dans le quartier en péril de la Moskowa, au nord du 18e arrondissement. Il est rejoint l’année suivante par Michel Allemand et ils commencent alors à investir la rue à l’aide de pochoirs sous le nom de Mosko et associés, avec pour seule et humble ambition d’être des militants du quotidien et des “embellisseurs du cadre de vie”. Les associés ce sont leurs amis, ceux qui les aident.

En 2004 c’est la première transposition des animaux de la rue à la galerie, à l’occasion de la sortie du livre Peignez la girafe. Girafes, zèbres, félins sont peints sur bois, palissades et autres supports de récupération, et accèdent ainsi à une toute autre réalité.

A partir de 2005 et Section urbaine, qui marquera l’apogée du duo, Gérard Laux développe son travail dans l’atelier d’Aubervilliers puis de Montreuil tout en continuant à peindre dans la rue. La popularité que les oeuvres réalisées y connaissent et l’aval des institutions le confortent dans ses efforts et le conduisent à trouver sa place sur le marché de l’art.
Passages en ventes aux enchères, expositions collectives et personnelles, la carrière de Mosko se développe en France. Avec une participation remarquée à la Tour Paris 13, Gérard Laux s’inscrit à la fois dans une démarche de continuité et de renaissance.
À 60 ans, il n’en est encore qu’à ses débuts !